Soutien aux personnels mobilisés de l’Education Nationale contre les suppressions de postes

communiqué de presse – lundi 12 novembre 2018

Nous partageons le refus des enseignants et de leur organisations syndicales de voir le service public de l’Éducation nationale dégradé une nouvelle fois, comme le prépare le projet de budget du gouvernement pour l’année 2019. La suppression annoncée de 2.650 postes d’enseignants et 400 de personnels administratifs entraînera des conséquences néfastes pour le service public d’éducation dans son ensemble, tant pour les élèves que pour les personnels.

La priorité affichée par Emmanuel Macron  à l’Éducation nationale – et particulièrement à l’école primaire – ne se retrouve pas dans ces coupes comptables, dans un contexte de hausse de la démographie scolaire. Les choix opérés au nom des équilibres financiers se feront forcément au détriment de l’objectif majeur d’égalité pour la réussite de tous les enfants de la République.

Nous soutenons par conséquent la journée de grève nationale ce lundi 12 novembre et demandons au gouvernement de revenir sur ces mesures en donnant les moyens nécessaires au service public d’éducation.