Sud Ouest – Landes : Antoine Parrot, du PS landais, quitte le parti pour suivre Emmanuel Maurel

Sud Ouest – Publié le 15/10/2018 à 15h04. Mis à jour à 15h08 par E. P..

L’ancien membre du conseil national du Parti socialiste et du bureau fédéral ne devrait pas être le seul Landais à prendre cette décision cette semaine. Il s’explique

« Après 23 ans d’engagement et de combat au PS, après cette longue dilution de l’idéal socialiste et de la culture du débat, je quitte mes fonctions au sein du conseil national du Parti Socialiste, ainsi que mes mandats fédéraux de la Fédération du Parti socialiste des Landes. »

Le Landais Antoine Parrot, qui avait déjà soutenu la motion d’Emmanuel Maurel lors du choix du nouveau leader du PS, a remis sa démission aux instances nationale et départementale du PS.

Le désormais ex-membre du Conseil national du Parti socialiste, ex-membre du bureau fédéral et du conseil fédéral, ex-secrétaire fédéral à la formation et au développement du Parti socialiste des Landes, le dit tout de go: « J’en avais marre de m’exaspérer sur ma propre famille. Je préfère réserver mon énergie à construire quelque chose. »

Il part, d’ailleurs, « sans colère et sans ressentiments envers les camarades landais, qui mènent une vraie politique de gauche », et espère que des ponts seront toujours possibles entre le PS et le futur parti que formeront Emmanuel Maurel et Marie-Noëlle Lienemann, « qui portera les valeurs de la République, de l’écologie et du socialisme ».

Des rapprochements possibles avec les Insoumis, avec lesquels « on se rejoint sur certains points même si, j’insiste – puisque l’information semble circuler – il n’y a pas d’alliance avec Jean-Luc Mélenchon en discussion », avec Génération.s et d’autres, pour avancer de façon constructive.

Dans la semaine, d’autres membres du PS Landais devraient faire connaître leur décision de quitter le parti pour suivre l’ancienne députée européenne et l’actuel député européen.